Une ville sûre

Parce que la sécurité est une condition essentielle à la vie de tous.

La sécurité c’est être dans une ville où les services de santé sont pérennes et assurés pour tous. La santé est un droit fondamental.
Nous nous engageons à :  
          

• Créer un centre de santé public où les médecins et d’autres professionnels de santé seront salariés et pourront travailler en équipe à proximité du centre hospitalier intercommunal. Entièrement financé par les remboursements de la sécurité sociale, le centre de santé public ne coûtera rien à la mairie.
• Créer une mutuelle communale, proposer une complémentaire santé de qualité aux habitants de la ville à un tarif négocié. Il n’y a aucune participation financière de la commune.
• Exiger de l’administration des engagements clairs pour l’avenir de l’hôpital, en étant des élus mobilisés et investis pour la pérennité de notre hôpital.

La sécurité c’est être dans une ville où chacun se sent bien et a envie de vivre.

Nous nous engageons à :

• Redonner à la place des récollets sa fonction de lieu de rencontre au cœur de Moissac.
• Reporter les places de stationnement sur de petits parkings à proximité.
• Concerter les citoyens sur un nouvel usage de la place (aires de jeux, espaces détente, tonnelles ombragées, installation de la médiathèque).
• Renforcer la police municipale dans ses missions de prévention. Elle sera responsable de la tranquillité de tous. En tant qu’officier de police judiciaire, le maire jouera pleinement son rôle en matière de lutte contre la délinquance.
• Créer un lieu d’accueil pour les victimes d’infractions afin de les aider dans leurs démarches.
• Créer des postes d’animateurs de quartiers et de communautés garants de la compré- hension des règles de vie commune pour faciliter la vie citoyenne.
• Prévoir la stérilisation des chats errants sur la ville et le suivi du bien-être des animaux sur le territoire.

La sécurité c’est être dans une ville où chacun peut avoir une activité utile et reconnue.

Nous nous engageons à :


• Inscrire l’intercommunalité dans le dispositif ”territoire zéro chômeur de longue durée”. • Créer des emplois nouveaux au service de la collectivité dans les domaines de la production d’énergies alternatives, de services à la personne, de l’éducation…
• Créer un tiers-lieu pour les entreprises, les artistes, les associations et les artisans : fab-lab, matériels mutualisés, ateliers communs, projets de développement partagés…