Une ville sûre

Parce que la sécurité est une condition essentielle à la vie de tous.

La sécurité c’est être dans une ville où les services de santé sont pérennes et assurés pour tous. La santé est un droit fondamental.
Nous nous engageons à :  
          

• Créer un centre de santé public où les médecins et d’autres professionnels de santé seront salariés et pourront travailler en équipe à proximité du centre hospitalier intercommunal. Entièrement financé par les remboursements de la sécurité sociale, le centre de santé public ne coûtera rien à la mairie.
• Créer une mutuelle communale, proposer une complémentaire santé de qualité aux habitants de la ville à un tarif négocié. Il n’y a aucune participation financière de la commune.
• Exiger de l’administration des engagements clairs pour l’avenir de l’hôpital, en étant des élus mobilisés et investis pour la pérennité de notre hôpital.

La sécurité c’est être dans une ville où chacun se sent bien et a envie de vivre.

Nous nous engageons à :

• Redonner à la place des récollets sa fonction de lieu de rencontre au cœur de Moissac.
• Reporter les places de stationnement sur de petits parkings à proximité.
• Concerter les citoyens sur un nouvel usage de la place (aires de jeux, espaces détente, tonnelles ombragées, installation de la médiathèque).
• Renforcer la police municipale dans ses missions de prévention. Elle sera responsable de la tranquillité de tous. En tant qu’officier de police judiciaire, le maire jouera pleinement son rôle en matière de lutte contre la délinquance.
• Créer un lieu d’accueil pour les victimes d’infractions afin de les aider dans leurs démarches.
• Créer des postes d’animateurs de quartiers et de communautés garants de la compré- hension des règles de vie commune pour faciliter la vie citoyenne.
• Prévoir la stérilisation des chats errants sur la ville et le suivi du bien-être des animaux sur le territoire.

La sécurité c’est être dans une ville où chacun peut avoir une activité utile et reconnue.

Nous nous engageons à :


• Inscrire l’intercommunalité dans le dispositif ”territoire zéro chômeur de longue durée”. • Créer des emplois nouveaux au service de la collectivité dans les domaines de la production d’énergies alternatives, de services à la personne, de l’éducation…
• Créer un tiers-lieu pour les entreprises, les artistes, les associations et les artisans : fab-lab, matériels mutualisés, ateliers communs, projets de développement partagés…

 

Notre pays traverse une crise sanitaire sans précédent. La priorité de tous doit être de préserver sa santé. 

Dans ce cadre nous décidons bien entendu de suspendre notre campagne et appelons chacun à rester chez soi et à respecter scrupuleusement les consignes de sécurité.

Dans ce contexte particulier, peu propice à l’exercice de la démocratie, le premier tour des élections a néanmoins eu lieu.

Il a été marqué par une forte abstention, dans notre ville comme ailleurs en France. Les résultats sont entachés par cette situation mais ils existent.

Plus de 23% des électeurs nous ont fait confiance. Nous les en remercions. Ce score démontre que notre démarche a été entendue par les Moissagais.

Cependant l’élément marquant d’un point de vue électoral est le score du Rassemblement National. A Moissac, dans notre ville, l’ancien attaché parlementaire de Marion Maréchal Le Pen et toujours salarié du Rassemblement National, obtient 47%.

La situation de notre ville est critique. Moissac pourrait être gérée demain par des techniciens idéologues envoyés par le parti d’extrême droite.

Durant nos 5 années de rencontre avec les Moissagais nous avions parfaitement entendu l’inquiétude, l’exaspération et le désir de changement. Notre programme en tient compte et c’est pourquoi nous pouvons aujourd’hui assurer qu’aucun des problèmes à l’origine de ce vote ne restera sans réponse. Ce n’est pas par des rodomontades et des postures que nous résoudrons ces questions mais en agissant concrètement avec tous les Moissagais.

L’alternative que nous proposons est construite par un travail de fond sur la ville. Nous l’avons mené avec toutes celles et tous ceux qui le souhaitaient et nous appelons toutes celles et tous ceux qui croient que notre ville n’est pas condamnée à devenir un laboratoire d’expérimentation de l’extrême droite à rejoindre cette démarche.

Nous pensons que Moissac mérite mieux que ce qu’on lui promet aujourd’hui, que Moissac mérite d’avoir un avenir serein, un avenir construit sur le dialogue et le respect de tous, sur l’ambition et la compétence.

Notre démarche dépasse les clivages politiques, notre majorité sera une majorité de projet pour Moissac et pour tous ces habitants, une majorité diverse et plurielle et non une assemblée aux ordres d’un parti.

Nous espérons également que la sagesse l’emportera, que le processus électoral sera interrompu et que nous pourrons le reprendre sereinement dans quelques semaines.

En attendant nous vous rappelons que la priorité est de vous protéger, de protéger les autres et de permettre à tous les professionnels de santé de travailler dans les meilleures conditions  possibles.

Estelle HEMMAMI

Territoires et Moissac Solidaires