A l’heure où la question des déplacements est devenue un domaine d’intervention vital afin que les collectivités allègent les dépenses de leurs citoyens, améliorent la qualité de vie de tous et aident à préserver l’environnement, la politique de Moissac et de l’intercommunalité est à ce titre exemplaire : RIEN N’EST FAIT. Des rues sans piste cyclable, pas de navette pour assurer les déplacements entre les principaux pôles du territoire, pas de plan de circulation : RIEN.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser votre passage sur ce site et permettre certaines fonctions indispensables. Vous pouvez refuser les cookies de personnalisation et de statistiques. Si vous continuez sans refuser, nous considèrerons que vous avez accepté ces cookies. View more
Accepter
Refuser