Le CCAS, service municipal assurant un soutien aux personnes vulnérables, est désormais une coquille vide (pas de direction ni d’assistante sociale depuis plusieurs mois) ; de même le départ de plus de 40 employés municipaux a un impact significatif sur la capacité de la mairie à répondre aux besoins de la population. La propreté des rues n’est visiblement pas une priorité du maire de Moissac : les rotations des balayeuses ont diminué depuis son arrivée. Le maire se vante d’avoir augmenté les places en crèches municipales, les précédentes municipalités avaient fait la même chose. Par contre l’augmentation des tarifs des services municipaux tels que la cantine, le centre de loisirs, l’école de musique, le portage des repas à nos aînés, les aides à domicile est un choix de M. Lopez qui va à l’encontre de tout ce qui a été fait par ses prédécesseurs.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser votre passage sur ce site et permettre certaines fonctions indispensables. Vous pouvez refuser les cookies de personnalisation et de statistiques. Si vous continuez sans refuser, nous considèrerons que vous avez accepté ces cookies. View more
Accepter
Refuser