Lors du dernier municipal Romain Lopez a déclaré qu’il allait réclamer de revoir à la baisse la participation financière de Moissac dans plusieurs dossiers intercommunaux.

On savait que l’intercommunalité Terres des Confluences fonctionnait mal, on sait désormais qu’elle est totalement en panne et que les tensions s’accumulent.

Il fallait dés le début du mandat poser un projet de territoire et discuter avec l’ensemble des élus de l’intercommunalité. Enfermée dans ses postures de matamore et sans idée, l’extrême droite au pouvoir à Moissac en a été incapable. Désormais nous partons pour 5 ans de plus inutiles pour le territoire. Pas de projet mobilité, pas de projet économique d’envergure, un tourisme bloqué et un champ de bataille en guise de vision culturelle…

Au Conseil Municipal nous avons déploré cette situation. Voici l’intervention de Franck Bousquet sur le sujet: