Estelle HEMMAMI, désignée par le collectif TEMS, mènera la liste aux municipales de mars prochain.

Conformément à son fonctionnement depuis 4 années, le collectif a désigné sa tête de liste au cours d’un débat qui a permis l’expression de 48 personnes. Elles ont pu dire ce qu’elles attendent d’un futur maire, sur quel engagement cette désignation devait se fonder. Le choix s’est porté sur Estelle Hemmami dont la légitimité repose sur un réel consensus.

Qui est Estelle HEMMAMI ?

Voici comment elle se présente elle-même :

Ce n’est jamais facile de se présenter… je vais donc le dire simplement avec des propos que vous pourriez tenir sur moi…

  • certains pourraient dire : mais si tu la connais… c’est la petite Hemmami ! Tu sais ses parents tenaient la station service et le garage Renault à la sortie de Moissac… des gens formidables…

Oui, des parents formidables ; c’est dans cet environnement que j’ai grandi… j’y ai passé toute mon enfance et mon adolescence… 

Là j’ai appris le sens du commerce, l’accueil, la patience, la disponibilité, le travail de 6h à 22h non-stop 7j/7 , l’autonomie, l’humilité… toujours sourire…

  • d’autres encore : Tu sais c’est la directrice de l’école de la mégère !

Oui une autre partie de ma vie… j’ai débuté ma carrière de professeur des écoles en Picardie. J’y reste 2 années…puis par chance, je suis mutée en Tarn et Garonne et devinez où j’atterris… à l’école de la mégère ! J’occuperai pendant 10 ans le poste de directrice …Là j’ai appris le travail en équipe.

Très fière de ces années et de cette équipe, ensemble nous avons fait de belles choses pour les enfants. L’équipe c’était les enseignants bien sûr mais aussi les Atsem, les dames de cantine, et les animateurs de l’ALAE. Des personnes humaines qui travaillent toujours dans l’intérêt de l’enfant. 

C’est aussi mes premiers liens avec la mairie : le service scolaire, la compta, le parc technique, les jardins : des personnes toujours disponibles…

Nous étions une équipe soudée, nous avons fait de beaux projets et je suis très heureuse d’avoir participé avant de partir à l’agrandissement de cette école et lui avoir donné le nom du peintre et affichiste Firmin Bouisset.

Après 13 ans de direction, j’ai pris un nouveau cap : je suis maintenant enseignante spécialisée, je travaille en Ulis collège : j’accueille au collège des enfants avec handicap, des enfants à besoins particuliers. Là j’ai appris ce que la différence de chacun apporte au groupe.

  • Il y a aussi ceux qui disent : tu sais la fille brune aux cheveux frisés qui fait de la danse africaine.

Oui aussi… la danse, la musique, la culture, le monde associatif, le bénévolat ont toujours fait partie de ma vie.

J’ai appris à donner sans compter, j’ai trouvé des amitiés fortes et sincères.

Bon j’ai arrêté la danse africaine pour la santé de mon dos mais je reste sportive, j’aime toujours danser, randonner, me dépenser…

  • d’autres enfin diront : Estelle Hemmami, elle a déjà été élue à la mairie avec Jean-Paul Nunzi.

Oui effectivement, 6 ans d’expérience en tant qu’élue déléguée à la  jeunesse de 2008 à 2014. Belle expérience quand on a 32 ans… très formateur !

J’ai appris le fonctionnement d’une commune et d’une intercommunalité (c’était parfois chaotique mais formateur !),

 J’ai apprécié le travail de l’ensemble des services du personnel municipal qui œuvre sans cesse et qui n’est pas toujours valorisé ! 

J’ai appris l’intérêt général qui prime sur les besoins particuliers. 

J’ai appris les discours, les débats agités, la déception, l’admiration, la loyauté envers un groupe même si on n’est pas toujours d’accord !

  • et ceux qui me connaissent beaucoup diront : c’est la maman d’Eléonore !

Oui, à 44 ans, je suis une maman comblée mais la famille, vous comprendrez, cela reste mon jardin secret !

*******

Depuis quelques jours, mes collègues de TEMS m’ont fait l’honneur de me désigner comme tête de liste. Je les remercie sincèrement pour leur confiance.

J’ai accepté car je peux mettre 6 ans de ma vie professionnelle entre parenthèse, mais surtout j’ai accepté car je connais les valeurs et le fonctionnement de ce collectif. Nous avons des bases solides, des valeurs communes : la solidarité, le refus de toute inégalité, le juste partage, une meilleure qualité de vie sur notre territoire, le respect des valeurs républicaines et la volonté de redonner du sens à l’action publique et politique.

Je ne serai pas le maire qui ne visite ses concitoyens que le temps d’une campagne électorale 
Je ne serai pas le maire qui décide seul dans son bureau
Je ne serai pas le maire qui accède aux demandes personnelles de ses administrés, alors que le conseil municipal a décidé de mesures collectives contraires.
Je ne serai pas le maire qui fait semblant d’écouter les demandes du personnel municipal 
Je ne serai pas un maire inaccessible. 
Je ne serai pas non plus un maire versatile qui change de ligne selon l’opinion des uns ou des autres.

Je serai présente et proche de tous les moissagais comme toujours
Je serai à l’écoute de chacun mais toujours dans l’intérêt général
Je serai une parmi 33.

Je ne sais pas quelles seront dans quelques années les conséquences de la crise écologique, sociale et politique que traverse le monde.
Je ne sais pas ce qui restera de pouvoir aux collectivités locales face aux attaques d’un gouvernement qui ne souffre pas de contestation.
Je ne sais pas comment l’esprit républicain résistera à une logique comptable basée sur une idéologie de plus en plus autoritaire.

Mais ce qui est sûr :

Je sais le potentiel de Moissac
Je sais les efforts que cela demande à chacun
Je sais l’amour que nous portons à notre ville
Je sais les animosités du territoire et les difficultés que cela provoque
Je sais cependant que seule, je n’arriverai à rien, et que plus que jamais c’est avec vous toutes et tous que nous pourrons répondre à ces enjeux.

Tout
Tout reste à construire,
Loin des beaux discours parisiens,
Ancré dans la réalité de notre territoire
Ensemble,
Solidaires,

Notre seul parti, c’est Moissac !!!

 

Notre pays traverse une crise sanitaire sans précédent. La priorité de tous doit être de préserver sa santé. 

Dans ce cadre nous décidons bien entendu de suspendre notre campagne et appelons chacun à rester chez soi et à respecter scrupuleusement les consignes de sécurité.

Dans ce contexte particulier, peu propice à l’exercice de la démocratie, le premier tour des élections a néanmoins eu lieu.

Il a été marqué par une forte abstention, dans notre ville comme ailleurs en France. Les résultats sont entachés par cette situation mais ils existent.

Plus de 23% des électeurs nous ont fait confiance. Nous les en remercions. Ce score démontre que notre démarche a été entendue par les Moissagais.

Cependant l’élément marquant d’un point de vue électoral est le score du Rassemblement National. A Moissac, dans notre ville, l’ancien attaché parlementaire de Marion Maréchal Le Pen et toujours salarié du Rassemblement National, obtient 47%.

La situation de notre ville est critique. Moissac pourrait être gérée demain par des techniciens idéologues envoyés par le parti d’extrême droite.

Durant nos 5 années de rencontre avec les Moissagais nous avions parfaitement entendu l’inquiétude, l’exaspération et le désir de changement. Notre programme en tient compte et c’est pourquoi nous pouvons aujourd’hui assurer qu’aucun des problèmes à l’origine de ce vote ne restera sans réponse. Ce n’est pas par des rodomontades et des postures que nous résoudrons ces questions mais en agissant concrètement avec tous les Moissagais.

L’alternative que nous proposons est construite par un travail de fond sur la ville. Nous l’avons mené avec toutes celles et tous ceux qui le souhaitaient et nous appelons toutes celles et tous ceux qui croient que notre ville n’est pas condamnée à devenir un laboratoire d’expérimentation de l’extrême droite à rejoindre cette démarche.

Nous pensons que Moissac mérite mieux que ce qu’on lui promet aujourd’hui, que Moissac mérite d’avoir un avenir serein, un avenir construit sur le dialogue et le respect de tous, sur l’ambition et la compétence.

Notre démarche dépasse les clivages politiques, notre majorité sera une majorité de projet pour Moissac et pour tous ces habitants, une majorité diverse et plurielle et non une assemblée aux ordres d’un parti.

Nous espérons également que la sagesse l’emportera, que le processus électoral sera interrompu et que nous pourrons le reprendre sereinement dans quelques semaines.

En attendant nous vous rappelons que la priorité est de vous protéger, de protéger les autres et de permettre à tous les professionnels de santé de travailler dans les meilleures conditions  possibles.

Estelle HEMMAMI

Territoires et Moissac Solidaires